Galerie
Napoléon
- Paris - Collection des Sceaux & Cachets

Sceau de cire - Révolution Française - 1793 - 99ème Demi-brigade | Portrait de Pierre Daumesnil (1776-1832)
Fragment d'un document d'époque rédigé vers 1793 comportant le sceau de cire de la 99ème Demi-brigade

1793XVIIIème Siècle
  • Date : circa 1793
  • Siècle : 18ème Siècle
  • Période : La Convention Nationale
  • Passepartout : 40 x 30 cm
  • N° inventaire : FR-00610
240€
(Cadre non inclus)
  • Certificat d'authenticité
  • Passepartout inclus
  • Portfolio exacompta
  • Frais de port gratuits
  • Expédition sous 24H
  • Suivi en ligne
  • 101
  • 102
  • 103
  • 104
  • 105
  • 106
  • 107
  • 108
  • 109
  • 110
Révolution Française
La Convention Nationale
(1792-1795)

Titre

Sceau de cire - Révolution Française - 1793 - 99ème Demi-brigade | Portrait de Pierre Daumesnil (1776-1832)

Type

Fragment d'un document d'époque rédigé vers 1793 comportant le sceau de cire de la 99ème Demi-brigade

Ce document historique est composé des 2 documents montés sous passepartout de qualité musée :

Document d'époque

Sceau de cire - 1793 - 99ème Demi-brigade

Type

Fragment d'un document d'époque rédigé vers 1793 comportant le sceau de cire de la 99ème Demi-brigade

Document illustré

Portrait de Pierre Daumesnil (1776-1832)

Type

  • Document imprimé en 1976
  • Timbre et cachet commémoratif (non visible car sous le passepartout)

Collection des Sceaux & Cachets

Période La Convention Nationale

La Convention nationale est un régime politique français qui gouverne la France du 21 septembre 1792 au 26 octobre 1795 lors de la Révolution française. Elle a été créée dans un contexte extrêmement tendu : le 10 août 1792 eut lieu la Commune insurrectionnelle de Paris et la prise des Tuileries. Par ailleurs, une partie du territoire est envahie ou redoute de l'être. L'Assemblée législative vote un décret demandant l'élection au suffrage universel masculin d'une convention nationale qui décidera des nouvelles institutions de la France rendues snécessaires par la déchéance de Louis XVI lors de la journée du 10 août 1792. Elle succéda à l’Assemblée législative.

Les forces en présence à la Convention sont : les Girondins, appelés aussi Brissotins, presque tous jeunes, sont majoritairement issus de la bourgeoisie provinciale; les Montagnards, considérés comme les plus radicaux de l'assemblée, avec les députés de Paris, emmenés par Robespierre, sont plus sensibles aux difficultés du peuple. Ils sont prêts à s'allier aux Sans-culottes de la Commune de Paris et à prendre des mesures d'exception pour sauver la patrie en danger. Leurs chefs sont, entre autres, Robespierre, Danton, Marat. Au centre, siège une majorité de députés, surnommée la Plaine, qui soutient tour à tour les deux autres tendances selon les circonstances, dont le membre le plus connu est Bertrand Barère.

La Convention girondine (21 septembre 1792 - 2 juin 1793) est la première période de l'histoire de la Convention nationale dominée par les Girondins. Lors de sa première séance, elle proclame l'abolition de la royauté le 21 septembre 1792, faisant place à la Première République.

Elle est marquée par la violente rivalité entre les Girondins et les Montagnards. Les Girondins essaient d'éviter le procès du roi, craignant que celui-ci ne ranime la contre-révolution et ne renforce l'hostilité des monarchies européennes. Mais, la découverte de l’Armoire de fer aux Tuileries le 20 novembre 1792 rend le procès inévitable. Les documents trouvés dans ce coffre secret prouvent la trahison de Louis XVI. Le roi Louis XVI est guillotiné le lendemain, le 21 janvier 1793, place de la Révolution. Son exécution entraîne la formation de la première coalition, soudant la plupart des pays européens contre la France.

La Convention montagnarde, du 2 juin 1793 au 10 thermidor an II (28 juillet 1794), est la deuxième période de l'histoire de la Convention nationale dominée par les Montagnards après l'éviction des Girondins. Le principal organe de gouvernement issu de l'Assemblée est pendant cette période le Comité de salut public. Le 10 octobre 1793, la Convention montagnarde consacrait l'établissement d'un régime d'exception, désigné plus tard sous le nom de Terreur.

La Convention Thermidorienne est le nom donné à la troisième période de l’histoire de la Convention nationale allant du 28 juillet 1794 au 26 octobre 1795.

Des comités sont créés. Ils sont composés de députés élus pour un mois et renouvelables indéfiniment. Chacun de ces comités gère un secteur déterminé. Ils préparent les travaux de l’Assemblée. Parmi les différents comités (environ 16), deux ont concentré le pouvoir révolutionnaire : le Comité de salut public et le Comité de sûreté générale.

Un Tribunal révolutionnaire est établi le 10 mars 1793 et est situé à Paris. Les accusés de crimes contre-révolutionnaires sont privés de défenseurs. Le tribunal va condamner à mort systématiquement, tous ceux qui paraissent hostiles à la Révolution. Environ 40 000 personnes ont été guillotinées.

Notre garantie

Avec plus de 20 ans d'expérience et un catalogue d'antiquités de plus de 40.000 gravures anciennes, dessins et documents historiques datant du XIVème au XIXème siècle, la Galerie Napoléon, galerie d'antiquités parisienne, est l'une des références françaises dans le domaine de l'estampe, la gravure et les arts graphiques.

En plus des milliers de passionnés de gravures en France et à travers le monde, la Galerie Napoléon est heureuse de compter parmi ses clients : archives nationales, musées, monuments historiques ainsi que de prestigieux cabinets d'architectes d'intérieur. Tous attirés par l'extraordinaire richesse de son catalogue ainsi que par la qualité et la rapidité de son service.

Ceci nous permet de garantir à chacun de nos clients l'authenticité des œuvres de notre catalogue ainsi que l'expédition des commandes sous 24 heures.

Personnalisation offerte

Choisissez gratuitement la couleur de votre passe-partout biseauté de qualité musée (fabriqué sans acide) parmi à un nuancier de 10 coloris.
Cette option vous sera proposée gratuitement dans le panier.

  • 101
  • 102
  • 103
  • 104
  • 105
  • 106
  • 107
  • 108
  • 109
  • 110

Livraison sécurisée

Les commandes sont expédiées partout dans le monde sous 24H dans un emballage sécurisé.

Les frais de port sont offerts pour toute commande supérieure à 50EUR pour la France, 70EUR pour l'union européenne (et Suisse) et 90EUR pour le reste du monde.

Pour les commandes inférieures à ces montants, les frais de port sont de 6EUR pour la France, 8EUR pour l'union européenne (et Suisse) et 10EUR pour le reste du monde.

Paiement sécurisé

  • Carte bancaire sécurisé par Paybox leader européen du paiement en ligne (CB, Visa, Eurocard/Mastercard)
  • PayPal (American Express,..)
  • Virement bancaire européen SEPA (IBAN/BIC/SWIFT)
  • Chèque bancaire (Compensable en France)
  • Mandat Administratif (Réservé aux établissements relevant de la comptabilité publique : Musées, Universités, Mairies, Conseils Généraux, Ministères...)